Skip to main content
Acérolathèque

Les 4 tempéraments d’Hippocrate : Les compléments alimentaires utiles

Par 5 juillet 2023décembre 18th, 2023Aucun commentaire

Comment renforcer les 4 tempéraments d’Hippocrate

En naturopathie, on a l’habitude d’identifier 4 grands tempéraments, qui décrivent des tendances pathologiques. Ces tempérament d’Hippocrate proviennent de la vision de la médecine ayurvédique, qui décrits 3 tempéraments de base : vata, pitta et kapha. Le célèbre médecin Grec Hippocrate (vers 460 avant JC – 377 avant JC) définit les tempéraments dont les naturopathes tiennent aujourd’hui compte pour orienter leurs conseils d’alimentation.

On définit ainsi le nerveux, le bilieux, le sanguin et le lymphatique. Ces tempéraments se décrivent par des tendances physiologiques, qui se traduisent par des caractères physiques et psychologiques spécifiques.

Décrivons les 4 tempéraments d’Hippocrate

  • Le nerveux

Ce tempérament caractérise des personnes plutôt grandes et maigres, le visage fin ou émacié, le teint plutôt pâle. Ces personnes ont tendance à beaucoup brûler les calories consommées. Ainsi, ils restent maigre même s’ils mangent beaucoup. Ce sont des personnes souvent anxieuses, tendues, nerveuses (d’où le nom de ce tempérament). Elles se caractérisent également par une certaines frilosité, une sensibilité au froid, notamment en hiver ou lorsqu’elles sont exposées au vent. Ce sont aussi des personnes insomniaques, qui ont également tendance à se déminéraliser.

  • Le bilieux

Chez le bilieux, on remarque que le teint est plus coloré. Ce sont des personnes moins grandes, avec souvent le visage à mâchoire plutôt carrée, un peu comme le visage de Bernard Tapie, qui était un bilieux typique. Ces personnes ont surtout une faiblesse hépatique ou bilieuse, pouvant favoriser des troubles digestifs. Ils peuvent être sujets à des allergies respiratoires (asthme, rhume des foins) ou cutanées. ils peuvent également avoir une fragilité oculaire. Au plan psychologique, ce sont des gens qui ont de l’ambition, qui peuvent piquer des colères.

  • Le sanguin

Ce qui caractérise le sanguin, c’est surtout sa difficulté à brûler les calories. C’est le gros costaud, typé rugbyman, au teint souvent coloré, jamais frileux et au visage rond. Il peut rester en hiver en short ou en chemise d’été, sans ressentir le froid. Il a une tendance un peu envahissante, souvent avec grande cordialité. Il vous tapera dans la dos sans se rendre compte de sa puissance musculaire. S’il brûle mal les calories, en revanche, il dormira bien et ne se déminéralisera pas. en revanche, sa fragilité est cardiaque. Il pourra aussi avoir tendance à un encrassement articulaire, par excès de purines.

  • Le lymphatique

Le tempérament lymphatique est typiquement en surcharge pondérale, surtout par difficulté à éliminer l’eau et les graisses. Il aura tendance à faire de la rétention d’eau, des troubles veineux, une intoxination du système lymphatique. Cette surcharge sera visible surtout au niveau du ventre, des fessiers et des cuisses. Chez la femme, cela donnera de la cellulite.  Psychologiquement, il est plutôt indolent, le teint pâle, avec un menton double, épais, et un visage plus épaissi vers la bouche.

Quelle alimentation adaptée en fonction des tempéraments ?

Nous avons vu que chaque tempérament peut avoir des besoins caloriques variables. Evidemment, il est possible de donner des conseils généraux selon le tempérament :

  • L’alimentation chez le nerveux

Le nerveux peut consommer des féculents et des farineux, ainsi que des graisses saturées sans difficulté. Il ne prendra pas de poids. En revanche, comme il peut se déminéraliser, il a intérêt à consommer des aliments reminéralisants, comme le millet et la châtaigne, qui sont également de bons équilibrants nerveux. Il pourra aussi consommer des fruits de mer crus et des algues marines, plutôt le midi, car le soir, cela risquera de l’empêcher de dormir.

Il lui faudra en revanche éviter les excitants comme le thé, le café, le piment, la cannelle, le poivre, le clou de girofle.

Pour mieux dormir, il peut utiliser la mâche, la laitue, la bière, ou encore la mandarine ou le zeste d’orange. Il peut également utiliser en cuisine des hydrolats calmants et digestifs, comme la mélisse, l’eau de fleur d’oranger ou la lavande.

  • L’alimentation chez le bilieux

Le bilieux a tout intérêt à renforcer son foie et à faciliter la digestion par les voies biliaires. Il devra donc consommer des aliments tels que les radis, le pissenlit, les endives, l’olive, le romarin, le curcuma, le gingembre, la groseille, le citron, le pamplemousse ou encore la carotte.

En revanche, il limitera la consommation d’aliments lourds à digérer, gras, comme la viande de mouton ou de porc, la charcuterie, le beurre, les poissons gras, les volailles grasses ou le chocolat.

Il devra faire attention aux aliments allergisants, tels que le lait de vache, les fromages de vache, le gluten (blé et seigle).

S’il a des difficultés oculaires, il peut prendre de la myrtille, excellent protecteur oculaire. Il peut aussi ajouter de l’hydrolat de bleuet dans des desserts de riz au lait d’amande ou au lait de châtaigne.

En cas d’allergies respiratoires, il pourra consommer des champignons, de l’estragon et des œufs de caille.

  • L’alimentation chez le sanguin

Chez le sanguin, il faudra limiter les calories pour éviter le surpoids. Surtout évitez l’association des féculents et farineux avec les graisses saturées comme le beurre ou l’huile d’arachide. Les fritures, les crêpes, les viennoiseries, seront vraiment à éviter.

De même, la viande de porc ou de mouton seront à éviter, en raison de leur richesse excessive en graisses saturées.

En revanche, les graisses riches en acides gras de type oméga 3 seront très utiles. Ainsi, le sanguin pourra consommer des volailles grasses (canard, oie), des poissons gras (saumon, sardines, maquereaux, etc.). Il pourra aussi consommer des huiles comme la noix, le lin, le colza, le soja.

Il lui faudra consommer les fruits fluidifiants sanguins, et surtout les fruits rouges (framboises, fraises, myrtilles, mûres, cassis, groseilles, cerises), la tomate, les agrumes (citrons, pamplemousses, oranges, mandarines, etc.), ou encore des kiwis. Il pourra aussi consommer les champignons noirs chinois, qui sont très connus en Chine pour fluidifier efficacement le sang et améliorer la circulation sanguine. Ces champignons sont par ailleurs utiles comme hypocholestérolémiant et comme hypoglycémiant.

  • L’alimentation chez le lymphatique

Le lymphatique ayant tendance à s’encrasser facilement, il devra prendre des aliments qui favorisent les éliminations rénales. Les drainants sanguins seront également utiles. Les aliments les plus intéressants sont les diurétiques tels que les algues marines, la betterave rouge, le poireau, l’oignon, l’ail, le panais, le céleri rave et branche, le fenouil, le thé vert. Il pourra aussi drainer le sang en utilisant des plantes qui activent le foie (voir les aliments hépatotropes cités chez le bilieux). En particulier, il pourra aromatiser ses plats avec de l’hydrolat de romarin.

En revanche, il évitera les aliments encrassants, tels que la charcuterie, le porc, le mouton, le chocolat, les alcools, la bière, les champignons, la levure, les fromages, le lait de vache.

S’il a tendance à faire des problème veineux, il pourra aussi utiliser des toniques veineux comme le poivron ou le paprika, ainsi que des fluidifiants sanguins comme ceux conseillés pour le tempérament sanguin.

Quels compléments alimentaires sont les plus adaptés par tempérament ?

Les compléments alimentaires que nous vous proposons sont utiles selon les points de faiblesse principaux propre à chaque tempérament :

  • Pour le tempérament nerveux

En cas de tendance insomniaque, vous pouvez prendre 2 comprimés d’aubépine et une cuillère café de Phytotriplex relaxant, le soir avant le repas avec un verre d’eau.

Si vous avez tendance à vous déminéraliser, utilisez le Phytotriplex reminéralisant en synergie avec le lithothamne, une algue calcaire riche en calcium et en magnésium.

Vous pouvez aussi besoin d’un alcalinisant, comme le Dezacid.

  • Pour le tempérament bilieux

Si vous êtes bilieux, vous avez tout intérêt à activer le travail du foie et de la vésicule. Vous pouvez le faire avec le boldo, une excellente plante pour la digestion et la vésicule biliaire. Vous pouvez combiner ce traitement au complexe de bourgeons pour le foie.

Citons également une plante excellente pour améliorer le flux biliaire : le Chrysanthellum americanum.

Si vous avez une tendance allergique, vous pourrez combiner le complexe de bourgeons pour le terrain allergique aux extraits d’œufs de caille en gélules. Vous pouvez en complément appliquer sous les narines une goutte d’huile essentielle d’inule odorante, aux effets respiratoires et anti inflammatoires.

Et si vous avez besoin de drainer les bronches, vous pouvez prendre le Phytotriplex poumon, qui contient notamment du bouillon blanc. Cette plante favorise une expectoration très efficace des excès de mucosité bronchique.

  • Pour le tempérament sanguin

Le sanguin devra utiliser des compléments alimentaires fluidifiants sanguins (sauf si un fluidifiant médicamenteux lui est déjà prescrit médicalement). Au mieux, citons l’extrait de bourgeons de noisetier, qui est un régulateur de la coagulation sanguine, et que vous pouvez associer à l’extrait de bourgeons de cornouiller sanguin et à l’extrait de bourgeons d’olivier. Si vous n’êtes pas déjà sous fluidifiant sanguin médicamenteux, vous pouvez prendre l’extrait de bourgeons de peuplier.

Si vous avez besoin de perdre du poids, vous pourrez prendre un brûleur de calories comme la tige d’ananas, et l’associer à un régulateur des graisses, comme le guggul résine, une plante ayurvédique très utile chez les gens en surcharge pondérale.

  • Pour le tempérament lymphatique

Ce tempérament a besoin de drainer son système lymphatique et son sang de toutes les toxines qui l’encombrent. Un bon diurétique drainant comme l’aubier de tilleul en ampoules peut bien faire l’affaire, à combiner avec la bardane, qui draine les toxines du sang.

Si vous ne voulez pas de plantes en ampoules, vous pouvez remplacer l’aubier de tilleul par les comprimés de pissenlit. Ce dernier favorise l’élimination d’eau et de toxines des tissus lymphatiques.

En cas de problèmes veineux, vous pouvez tonifier le retour veineux avec la vigne rouge en ampoules ou alors avec le complexe de bourgeons pour le retour veineux.

La gestion des émotions selon les tempéraments

Reprenons les tendances émotionnelles de chaque tempérament. Il existe des élixirs adaptés à mieux gérer les problématiques propres à chaque cas :

  • Pour le tempérament nerveux

Si le nerveux est un grand anxieux qui ne prend pas le temps de se détendre, il pourra prendre utilement l’élixir de fleur de verveine. En cas de tendance à l’angoisse, il pourra ajouter l’élixir de tremble.

  • Pour le bilieux

Sa faiblesse émotionnelle est liée à l’état de colère. Dans ce cas, le bilieux peut prendre l’élixir de houx. S’il a de plus de l’amertume, il peut prendre l’élixir de saule. Si cette amertume est très importante, il peut ajouter l’élixir de pyrole à une fleur.

  • Pour le sanguin

Le sanguin peut s’avérer un peu trop envahissant, auquel cas, on peut lui conseiller l’élixir de bruyère. Mais il peut aussi être impulsif, soit par impatience, soit par tendance brutale. Dans le premier cas, il lui est conseillé de prendre l’élixir d’impatience, tandis que dans le second cas, l’élixir adapté est celui de lis martagon.

  • Pour le lymphatique

Ce tempérament a besoin d’être stimulé. S’il a tendance à se laisser aller ou à se désintéresser du présent, il peut prendre l’élixir de clématite. Mais il peut aussi avoir une simple lassitude du quotidien, auquel cas, l’élixir utile sera celui de charme.

Il peut aussi avoir une tendance au fatalisme. en ce cas, l’élixir qui convient est celui d’églantier.

Les pierres et les tempéraments

A chaque tempérament, on peut définir une pierre fétiche correspondante.

Pour le sanguin, on privilégiera par exemple ce qui nettoie le sang et les toxines, notamment la tourmaline noire.

Pour le lymphatique, on pourra recommander l’élixir de cristal de roche. Cet élixir peut aider à drainer les toxines du système lymphatique.

Pour le nerveux, il sera utile de porter une citrine sur soi, qui agit bien sur le plexus solaire notamment.

Et enfin, pour le bilieux, il est recommandé de porter sur soi une pierre verte de malachite.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez suivre nos cours de naturopathie, dans notre école de naturopathie en présentiel ou en visioconférences.

Et si vous avez besoin d’un conseil personnalisé, appelez le 09 85 16 76 27 pour des conseils en ligne sur nos produits, ou allez sur notre formulaire de contact.

Vous pouvez également prendre connaissance de cette vidéo de la chaîne YouTube de la naturopathie :

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

01 43 73 05 25