Skip to main content
rechercher
0
Acérola
Acérolathèque

le répertoire de la gemmothérapie

Par 4 novembre 2022novembre 23rd, 2022Aucun commentaire

La gemmothérapie, des extraits de bourgeons pour votre santé

Parmi les différentes approches de la phytothérapie, la gemmothérapie est une discipline qui commence à avoir le vent en poupe. Notre boutique en ligne propose d’ailleurs deux gammes d’extraits de bourgeons, une gamme avec alcool et une gamme sans alcool, toutes deux certifiées biologiques et de très grande efficacité. Alors faisons le point sur la gemmothérapie, en expliquant ce que c’est et en détaillant les différentes préparations qui existent.

Une histoire de la gemmothérapie

Le premier à jeter les bases de cette approche est le chercheur belge Pol Henry, qui stipule au départ que le bourgeon renferme tout le potentiel du végétal. Il est probable qu’il s’inspire de Goethe, et de son ouvrage remarquable intitulé la métamorphose des plantes. Le célèbre poète allemand fut également botaniste, et expliqua que la partie embryonnaire de la plante contient en potentiel tous les éléments de la plante (racines, feuilles, tige, fleurs, fruits).

C’est vers la fin des années 40 que Pol Henry mit au point ses premières préparations de gemmothérapie, qu’il baptisa à l’époque phyto embryothérapie. Selon sa technique traditionnelle, on fait macérer les bourgeons frais dans une solution comprenant un tiers d’alcool, un tiers de glycérol végétal et un tiers d’eau.

Le terme de gemmothérapie fut inventé par le Docteur Max Tétau. Ce dernier, homéopathe français, créa une version homéopathique des préparations de Pol Henry. La macération mère obtenue par macération des bourgeons dans le mélange eau, alcool et glycérol est alors diluée au 1/10ème, pour obtenir les préparations de Max Tétau. On les formule comme une dilution 1DH ou D1, selon la terminologie homéopathique.

Aujourd’hui, on peut trouver de nombreuses gammes reprenant les travaux de Pol Henry. Certains fabriquant ont également mis au point une version sans alcool, par macération des bourgeons dans du glycérol pur, avec un rapport 1 kilo de bourgeon pour 1 litre de glycérol. Puis le tout est dilué dans de l’eau, pour fluidifier la préparation, le glycérol étant très visqueux. On obtient alors une préparation sans alcool aussi efficace qu’avec alcool. D’autant que le glycérol est capable à lui seul d’extraire tous les principes actifs des matières végétales contenues dans les bourgeons.

La gemmothérapie repose sur les propriétés étonnantes des bourgeons

Vous n’imaginez pas le grand intérêt que représente le bourgeon. Celui-ci comprend à son extrémité, vers l’apex, une partie embryonnaire extrêmement active d’un point de vue biologique. Cette partie comprend des cellules qui se divisent très fréquemment, et dont le métabolisme est très actif. Extraire les molécules de cette partie-là, c’est obtenir un traitement à très forte activité physiologique et métabolique. Ainsi le bourgeon fournit des traitements très bio actifs.

De plus, on dit que le bourgeon est composé de tissus toujours embryonnaires, qui ne vieillissent donc jamais. Ces tissus sont donc toujours extrêmement dynamiques, à effet souvent très régénérants.

On notera que dans certains cas, on utilise aussi les radicelles, qui comprennent aussi de nombreuses cellules embryonnaires. Citons le cas des extraits pour le maïs et le seigle, qui ne développent évidemment pas de bourgeons. C’est donc à partir des radicelles de ces deux céréales que l’on tire le traitement de gemmothérapie.

Voici en vidéo une représentation de quelques bourgeons majeurs :

Les différentes spécialités de bourgeons

Vous pouvez en savoir plus en vous procurant l’ouvrage de Philippe Andrianne sur la gemmothérapie (éditions Amyris).

Précisons également que les compléments alimentaires présentés ci-dessous ne remplacent pas les médicaments et ne dispensent pas d’un suivi médical.

L’airelle

Ce bourgeon est un très bon antioxydant, capable de renforcer les reins, mais aussi les voies pulmonaires et l’appareil circulatoire. C’est un traitement de la personne âgée. Il est également œstrogène-like et donc utile en cas de bouffées de chaleur, à la ménopause.

L’amandier

L’amandier est l’autre grand bourgeon des reins. Certains praticiens le recommandent dans tout problème urinaire ou rénal. C’est également un stimulant psychique et il est utile également pour réguler le taux de cholestérol.

L’arbre de Judée

Cet arbre étonnant produit des bourgeons très utiles comme protecteur vasculaire. C’est notamment un bourgeon très intéressant pour renforcer les artères et la circulation coronarienne.

L’aubépine

Ce bourgeon est un grand classique de la régulation nerveuse et du rythma cardiaque. Attention, c’est aussi un hypothyroïdien.

L’aulne

On conseille l’aulne pour les petits troubles de mémoire ou de concentration nerveuse. Il favorise notamment la circulation sanguine au niveau cérébral

Le bouleau

Voilà un grand classique de la détox. Ce bourgeon draine l’organisme dans son ensemble. Il détoxifie le sang, la lymphe, la peau, le foie, la vésicule, les reins et les articulations. On notera qu’il est également stimulant en cas de petite déprime, et qu’il contient un salicylate, qui le rend fluidifiant sanguin.

Le cassis

Voici un bourgeon majeur en gemmothérapie, qui stimule les surrénales. A ce titre, il stimule la production de cortisol, à effet anti inflammatoire. C’est pour cela qu’on le conseille dans les douleurs articulaires et les tendances allergiques. Il stimule aussi l’adrénaline, ce qui donne un effet stimulant coup de fouet. Mais il peut favoriser l’augmentation de la tension artérielle à la longue.

Le cèdre

Cet arbre est un grand drainant des terrains à peau sèche. il favorise aussi le renforcement des voies pulmonaires, notamment en cas de toux sèche.

Le charme

Ce bourgeon est très intéressant chez les personnes en déficit de plaquettes. On le donne en gemmothérapie pour faire remonter le taux de plaquettes. C’est aussi le grand remède des terrains à sinusites.

Le châtaignier

Le bourgeon de châtaignier est un spécifique des terrains à fragilité veineuse accompagnée de rétention d’eau. On peut le prendre en gemmothérapie quand on a tendance à avoir les pieds qui gonflent, par exemple.

Le chêne

Le chêne produit un bourgeon tonique général. En fait, il stimule le système nerveux central et le système neuro endocrinien. C’est donc un stimulant utile pour toute personne fatiguée, convalescente, ayant besoin d’un stimulant hormonal général.

Le cornouiller sanguin

Ce bourgeon est le grand généraliste de toutes les faiblesses circulatoires (artères, veines, capillaires, etc.). Il favorise aussi le renouvèlement des globules rouges.

L’églantier

Voici un bourgeon spécifique de l’enfant. On peut le conseiller notamment pour renforcer les défenses immunitaires de l’enfant, à partir de l’âge de deux ans jusqu’à 10 ans environ. Cette gemmothérapie est également utile pour les troubles de la peau, les problèmes respiratoires bénins, ou encore pour favoriser la croissance et la résistance physique de l’enfant. C’est un bourgeon qui devrait être donné systématiquement chez les enfants.

L’érable champêtre

L’érable champêtre fournit un bourgeon drainant, utile pour gérer la glycémie et la charge lipidique. Il convient bien aux terrains cardiovasculaires ou en surpoids.

Le figuier

Ce bourgeon majeur est un excellent régulateur du sommeil et du tonus nerveux. Il permet aussi de réguler l’appétit et de protéger les muqueuses de l’estomac.

Le framboisier

Le framboisier est le bourgeon de la femme par excellence. Il permet de réguler le cycle féminin en toute circonstance. Cette gemmothérapie favorise aussi l’éclaircissement de la pilosité.

Le frêne

Ce bourgeon est très utile pour drainer l’acide urique des articulations. On le donnera en cas de tendance rhumatismale, notamment.

Le genévrier

Voici un bourgeon utile comme tonique physique. Il stimule l’activité musculaire, y compris le muscle cardiaque. C’est aussi un bon décongestionnant du foie, capable de réguler aussi la digestion des lipides. Attention, il est contre indiqué en cas d’insuffisance rénale, même s’il est donné comme drainant des reins.

Le ginkgo

Grand classique de la mémoire, en gemmothérapie comme en phyto, le ginkgo favorise la circulation sanguine cérébrale. C’est aussi un bon protecteur vasculaire, aussi bien veineux qu’artériel.

Le hêtre

Le hêtre est un régulateur de l’immunité. C’est pourquoi il est utile aussi bien chez les personnes à terrain allergique que chez ceux qui ont une petite faiblesse immunitaire. Il aide aussi à réguler le taux de cholestérol.

Le lilas

Cet arbuste d’ornement fournit aussi un bourgeon très utile pour le cœur, car il favorise la circulation sanguine au niveau des coronaires.

Le mûrier

Bourgeon plus méconnu, il est néanmoins très utile par ses propriétés astringentes sur la sphère intestinale. Il permet notamment de limiter les risques de diarrhée. C’est aussi un bon régulateur de la glycémie.

Le myrtillier

Ce bourgeon est très efficace sur la sphère oculaire, pour renforcer la vision, mais aussi comme régulateur de la glycémie. Certains praticiens ne recommandent pas un traitement trop long avec ce bourgeon (pas plus de deux mois d’affilée par exemple).

Le noisetier

Le noisetier produit un bourgeon aux propriétés très polyvalentes. C’est d’abord le grand stimulant respiratoire. Ensuite, il régule l’action des plaquettes et de la coagulation. En gemmothérapie, c’est également un stimulant psychique et un très bon régulateur du taux de cholestérol.

Le noyer

Voici un bourgeon très intéressant en gemmothérapie pour réguler la flore intestinale. On peut le conseiller chez les gens ayant une tendance à la diarrhée ou aux fermentations digestives. il favorise aussi le drainage de la peau, la régulation de la glycémie et du taux de cholestérol, et enfin, il est utile pour le tonus nerveux.

L’olivier

Ce bourgeon est un grand classique de l’appareil circulatoire, notamment comme protecteur vasculaire. Il est également diurétique et drainant des articulations. On le conseille enfin pour réguler le taux de cholestérol et la glycémie.

L’orme

L’orme produit un bourgeon aux propriétés spécifiques de la peau. Vous pouvez le prendre pour tout type de faiblesse cutanée. Attention, cela ne dispense cependant pas d’un suivi médical.

Le Peuplier

Cet arbre est un grand remède des voies circulatoires, artérielles et veineuses. Il est fluidifiant sanguin. On peut aussi le conseiller en cas de faiblesse des bronches.

Le pin mugo

Le bourgeon du pin Mugo est bien connu en gemmothérapie comme respiratoire. Mais c’est aussi un stimulant osseux très intéressant, aussi bien chez l’enfant en pleine croissance que chez les personnes qui doivent solidifier leur système osseux.

Le pommier

Ce traitement est très intéressant pour les femmes ayant des bouffées de chaleur. Il possède aussi des propriétés laxatives intéressantes en cas de constipation.

Le romarin

On ne le nomme pas le ginseng de Provence pour rien. Il favorise le tonus musculaire en particulier. Mais c’est aussi un stimulant de la fonction sexuelle chez l’homme, et il permet de décongestionner la prostate. Par ailleurs, on le conseille pour renforcer le foie et la vésicule, ainsi que pour réguler la glycémie et le taux de cholestérol.

La ronce

La ronce est le grand traitement de gemmothérapie de la personne âgée, avec l’airelle citée au début de ce répertoire. Notamment, il renforce les tissus oxydés, car c’est un bon anti oxydant. Il renforce aussi les tissus osseux, notamment lorsqu’on a tendance à faire des fractures de fatigue.

Le saule

Ce bourgeon possède des propriétés anti inflammatoires articulaires un peu comparables à la reine des prés. Il possède lui aussi des salicylates de méthyle, qui soulagent les douleurs et qui sont fluidifiants du sang. Vous pouvez prendre ces deux plantes en alternance.

Le Séquoia

Voici un bourgeon tonifiant de l’homme par excellence. Il est stimulant aussi bien au plan physique, hormonal et intellectuel. Une gemmothérapie qui vaut bien le ginseng.

Le sorbier

Le sorbier est connu comme un décongestionnant des tissus veineux engorgés. Il se révèle utile chez les gens qui ont les pieds violacés, bleutés, où lorsque la surface de la peau montre des veinules violacées.

Le tilleul

Ce traitement est très intéressant comme calmant doux, mais aussi comme protecteur de la muqueuse digestive, et notamment de l’estomac. C’est également un régulateur de la glycémie et du cholestérol, de la vésicule et du foie, et possède des propriétés drainantes comparables au bouleau.

La vigne

Le bourgeon de vigne est évidemment un bon protecteur circulatoire, veineux en particulier. Mais c’est aussi un excellent anti inflammatoire, notamment en cas d’irritation intestinale. Vous pouvez même le prendre en cas de tendance à intolérance alimentaire.

La viorne

Ce dernier bourgeon est un anti allergique respiratoire et cutané assez classique. Ce complément alimentaire en gemmothérapie contient aussi de la viburnine, principe actif qui, en application locale sur la peau, permet de tuer les bulbes pileux. Cela peut avoir, par voie externe, un bon effet épilatoire. Mais il faut l’utiliser tous les jours pendant quelques mois pour avoir des résultats probants.

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour toute question ou remarque sur un produit ou une commande, contactez-nous directement au 01 43 73 05 25.

01 43 73 05 25