Skip to main content
AcérolathèqueCompléments alimentairesPhytothérapieSoins naturels

La gemmothérapie sans alcool

Par 21 août 2023juin 13th, 2024Aucun commentaire

Découvrez la gemmothérapie sans alcool

La gemmothérapie est une discipline mises au point au départ par le médecin Belge Pol Henry, au début des années 1950. Ce médecin avait imaginé que les bourgeons contenaient tout le potentiel informatif de la plante. Ainsi, par exemple, le bourgeon d’olivier contient les propriétés thérapeutiques à la fois de la feuille et du fruit. De même, le bourgeon de tilleul rassemble les propriétés de la feuille, de l’aubier et de la bractée. De plus, le bourgeon contient des cellules extrêmement bio actives, ce qui en fait un matériau thérapeutique de premier choix. C’est dire si cette discipline est enseignée dans le cadre de cours de naturopathie sérieux.

Sur ce constat, Pol Henry développe les premiers extraits de bourgeon sous le nom de phytoembryothérapie. Par la suite, le médecin français Max Tétau développe les méthodes de Pol Henry, sous le nom de gemmothérapie.

La fabrication traditionnelle selon Pol Henry

Au tout début, la gemmothérapie sans alcool n’existe pas encore. Au début des années 1950, on ne connait encore pas de moyens pour stériliser un produit au plan bactériologique, sans utiliser l’alcool comme base de conservation.

Pol Henry emploie en fait comme base de macération des bourgeons, le mélange 1/3 d’alcool, 1/3 d’eau et 1/3 de glycérine végétale. Cette base de macération permettait d’extraire l’ensemble des principes actifs du bourgeon, tout en conservant une bonne qualité bactériologique. Les bourgeons utilisés étaient toujours frais, parfois frais congelés, mais jamais séchés, sinon le bourgeon meurt et perd toute sa dynamique biologique.

Dans notre boutique en ligne, nous proposons d’ailleurs des extraits de bourgeons de chez Equi-Nutri, qui s’inspirent directement de la méthode de Pol Henry. Cette gamme certifiée en agriculture biologique est d’excellente qualité.

La fabrication de la gemmothérapie sans alcool

Pour fabriquer de la gemmothérapie sans alcool, il a fallu intégrer des méthodes particulières. Cela implique une grande minutie dans la préparation, pour éviter toute contamination bactérienne ou même par des moisissures. C’est pourquoi nous utilisons des méthodes de stérilisation à froid, qui n’étaient pas connus à l’époque de Pol Henry.

Tout d’abord, nous faisons macérer les bourgeons, soit frais, soit frais congelés. Les bourgeons sont hachés et mis en macération dans du glycérol pur issu de l’agriculture biologique, dans un rapport 1 pour 1, donc très concentré. Or le glycérol est une molécule très commune dans les membranes cellulaires des cellules végétales et animales.

Ce glycérol (ou glycérine végétale) est capable d’extraire aussi bien ce qui est hydrosoluble que ce qui est liposoluble. Et donc, il extrait aussi efficacement que si l’on avait ajouté de l’alcool. Mieux même, biochimiquement, le glycérol est un trialcool. Bien sûr, rien à voir avec l’éthanol. C’est pourquoi les musulmans peuvent prendre la gemmothérapie sans alcool.

Une fois la macération effectuée, elle est diluée dans une quantité d’eau qui permet de rendre le mélange fluide. Effectivement, le glycérol pur est très visqueux. Une fois la macération diluée, nous obtenons une concentration comparable aux macérations de bourgeons en solution alcoolisée.

Au final, les effets de notre gemmothérapie sans alcool sont comparables aux effets des fabrications traditionnelles.

Une fois obtenu le produit final, il nous reste à le stériliser. Nous procédons par micro-filtration à froid, avec une technologie de filtration moderne, capable d’éliminer toutes les bactéries et les contaminants de moisissures. Ce procédé de pointe utilise des filtrants qui ne laisse passer que des molécules, de taille inférieure à 1 micron. Cette micro-filtration permet donc d’obtenir un mélange parfaitement débarrassé de tout contaminant. D’ailleurs, nous validons cette fabrication à chaque lot, par une analyse faite par un laboratoire d’analyse indépendant.

Vous pouvez découvrir notre gamme de gemmothérapie sans alcool dans notre boutique en ligne, ou sur le site professionnel Athanor, sous le nom de gamme Gemm énergie.

Nos principales spécialités de gemmothérapie sans alcool

Il est difficile de résumer ici notre gamme complète, qui comprend une quarantaine d’unitaires et 9 complexes comprenant chacun trois bourgeons en synergie, les Gemmotriplex.

Aussi, nous allons vous présenter les plus emblématiques de nos bourgeons :

L’aubépine (Crataegus laevigata) : Ce bourgeon est un régulateur du système nerveux et du rythme cardiaque. Il est également hypothyroïdien.

Le bouleau (Betula pendula) : Voici un grand draineur de l’organisme, qui peut être utilisé dans un but de détoxification générale (foie, vésicule biliaire, peau, reins, articulations, etc.).

Le cassis (Ribes nigrum) : Ce bourgeon est un classique anti inflammatoire, que ce soit pour améliorer le confort articulaire, ou pour calmer une réaction allergique. Attention, cependant, il est hypertenseur à la longue.

L’églantier (Rosa canina) : Ce grand classique de la gemmothérapie sans alcool est le bourgeon spécifique de l’enfant. On le donnera pour améliorer la croissance de l’enfant, pour stimuler ses défenses immunitaires, pour renforcer ses voies respiratoires ou sa peau.

Le figuier (Ficus carica) : Il s’agit là encore d’un grand classique, qui régule le système nerveux en profondeur, et qui régule aussi l’appétit.

Le framboisier (Rubus idaeus) : Cette gemmothérapie sans alcool est LE bourgeon de la femme. C’est un excellent équilibrant hormonal du cycle féminin.

Le hêtre (Fagus sylvatica) : Voici un bourgeon qui régule le système immunitaire et qui est un protecteur pulmonaire. Il est utile pour limiter les réactions allergiques respiratoires.

Le noisetier (Corylus avellana) : La gemmothérapie sans alcool de noisetier est utile pour renforcer les voies pulmonaires, notamment en renforçant son élasticité. Mais c’est aussi un bourgeon qui régule la coagulation, qui stimule le psychisme et qui améliore le flux biliaire.

L’olivier (Olea europaea) : L’olivier fournit un bourgeon qui est à la fois régulateur du cholestérol et du flux biliaire, et à la fois protecteur artériel et régulateur de la glycémie. C’est donc un bourgeon fondamental pour les personnes ayant des troubles vasculaires.

Le romarin (Rosmarinus officinalis) : On utilise les jeunes feuilles de romarin, à la fois comme stimulant hépatique, comme tonique musculaire, comme régulateur du cholestérol, mais aussi pour stimuler tout le système hormonal, aussi bien chez la femme que chez l’homme.

Le tilleul (Tilia sylvestris) : Comme expliqué précédemment, ce bourgeon rassemble les propriétés de la feuille, émollientes de l’estomac, de la bractée, calmante, et de l’aubier, qui est un draineur général comparable au bouleau.

La vigne (Vitis vinifera) : Bien sûr, le bourgeon de vigne renforce les parois veineuses, mais il agit aussi comme anti inflammatoire, notamment au plan digestif, et particulièrement intestinal.

Comment prendre la gemmothérapie sans alcool ?

Tout d’abord, après ouverture, il n’est pas nécessaire de conserver les produits au frais. Notre gemmothérapie sans alcool est très stable à température ambiante. Évitez seulement de l’exposer à une source de chaleur.

Vous pouvez prendre ces extraits de bourgeons à raison de 10 à 15 gouttes dans un peu d’eau. Les bourgeons calmants et les bourgeons du foie seront pris plutôt le soir avant le repas. Les autres préparations seront prises le matin à jeun.

Nos produit étant sans alcool, ils conviennent aux enfants, aux personnes sensibles à l’alcool, mais aussi à nos animaux de compagnie.

Ils conviennent parfaitement à toute personne qui veut prendre un produit sans alcool.

La cure durera généralement un à deux mois pour une bonne efficacité. Mais nous conseillons vivement de faire un suivi en naturopathie, ce que nous pouvons vous proposer en cabinet à Saint Etienne ou en visioconférence (Pour prendre un rendez vous, allez sur cette page).

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

01 43 73 05 25