Skip to main content
rechercher
0
Acérola
Acérolathèque

Le calcium, un minéral majeur des os et des nerfs

Par 28 décembre 2021novembre 26th, 20222 commentaires

Le calcium fait partie des 5 macroéléments, avec le potassium, le sodium, le phosphore et le magnésium. C’est un des nutriments les plus importants de notre métabolisme et parmi les plus conseillés. On peut le trouver sous forme de calcium marin, une source de calcium très hautement biodisponible.

Nos besoins en calcium

On en a besoin en quantité importante chaque jour. Selon l’ANSES, les apports nutritionnels recommandés pour les personnes de moins de 19 ans sont de 1200 mg de calcium par jour. Pour les personnes de 19 ans à 23 ans, on recommande un apport de 1000 mg par jour. Et au-delà, on détermine cette supplémentation à 950 mg par jour. Ces doses journalières sont quand même assez conséquentes, et nécessitent un apport régulier en ce macroélément.

Il y a bien évidemment des variations, et notamment chez les femmes enceintes ou allaitantes. Elles ont un besoin accru en calcium du fait de la grossesse ou de la production de lait maternel, riche en calcium. De même, après une fracture osseuse, un individu aura intérêt à prendre un peu plus de calcium qu’accoutumé pendant le temps de la réduction de la fracture. Enfin, les personnes âgées, sujettes à l’ostéoporose, doivent en consommer régulièrement.

A quoi sert le calcium marin

Ce macroélément est très important car il favorise la solidité osseuse et articulaire. Dans les tissus osseux, il se lie aux protéines osseuses, sous forme de cristaux de phosphate calcique. Cette fixation est aussi assurée sous le contrôle de la thyroïde et de l’hormone thyroïdienne, d’une part, et sous l’influence de la vitamine D, d’autre part. Chez un hypothyroïdien ou une personne carencée en vitamine D, le calcium ne se fixe pas, ce qui peut créer une situation d’ostéoporose ou d’arthrose.

C’est aussi un indispensable vecteur de la transmission de l’influx nerveux au niveau des synapses. Effectivement, ces derniers libèrent des neurotransmetteurs essentiels au fonctionnement cérébral, comme la sérotonine ou la dopamine, grâce au calcium.  Enfin, il permet la transmission de cet influx des nerfs vers les muscles, par ce qu’on appelle la plaque motrice. C’est grâce au calcium que les muscles peuvent se contracter. Ainsi, le calcium intervient dans la tonicité nerveuse et dans la contraction musculaire. Une carence en calcium peut donc fragiliser le tissu osseux, mais également nuire au bon fonctionnement du tissu nerveux et à la vitalité des tissus musculaires. C’est pourquoi ce sel minéral est utile pour le sportif.

Où trouver le calcium marin

En principe, on trouve le calcium marin en abondance dans les aliments riches en sels minéraux, comme les algues marines ou les fruits de mer crus. La poire, le millet, la châtaigne, les amandes, les laitages, le soja, les haricots grains, les pois cassés et autres légumineuses, par exemple, sont également de bons pourvoyeurs en calcium. Mais il faudra encore que les aliments absorbés soient digérés, ce qui peut être un frein chez les personnes intolérantes par exemple au soja ou aux laitages de vache. Chez ces personnes, la réaction d’intolérance peut perturber l’absorption intestinale du calcium. C’est pourquoi les produits laitiers ne sont pas forcément la meilleure solution.

Le calcium marin, un excellent apport en calcium

Le calcium marin peut aussi être apporté en complémentation d’une alimentation équilibrée, par exemple, un complément alimentaire qui contient de la poudre de lithothamne et de la poudre de coquille d’huître sera un bon apport en calcium marin, comme le calcium marin de chez Oemine. Vous pouvez prendre ce produit à raison de deux gélules le matin à jeun, pendant un mois, renouvelable.

Il faudra aussi complémenter en vitamine D3, car cette dernière favorise la fixation osseuse du calcium. La vitamine D3 que nous vous proposons est d’origine végétale. Elle convient donc aussi aux végans. Vous pourrez en prendre 2 capsules le matin à jeun avec un peu d’eau. En complément, vous pouvez consommer des poissons gras et notamment du foie de morue et des sardines à l’huile, qui vont être fortement recalcifiant. Ces aliments ne sont pas uniquement de bons pourvoyeurs en acides gras essentiels (oméga 3 de type EPA DHA), mais aussi en vitamine D.

De plus, vous pouvez associer ces compléments alimentaires à l’ortie, riche en silicium, qui renforce notamment le cartilage. Vous pouvez en prendre deux comprimés le matin à jeun avec un verre d’eau.

Attention par ailleurs, les eaux minérales ne sont pas forcément les meilleurs apports en calcium. Lorsque l’eau stagne en bouteille, le calcium est moins biologiquement actif. De ce fait, le calcium est mal fixé par notre organisme, et peut être plus facilement éliminé par les reins. Pour que l’eau minérale constitue un bon apport, il faudrait agiter l’eau pour la rendre biologiquement plus intéressante.

Nous préciserons par ailleurs qu’il est utile de consommer le calcium marin avec le magnésium et le phosphore, comme le rappelle cette vidéo sur YouTube.

Enfin, rappelons cette vieille recette de grand-mère, qui consiste à dissoudre de la coquille d’œuf dans du jus de citron. L’acidité du citron attaque la masse minérale de la coquille d’œuf. Cela a pour effet de dissoudre le calcium sous forme de citrate. Ce sel minéral est alors facilement assimilable par notre organisme. Vous pouvez utiliser ce petit truc une fois par semaine, ce qui complète la prise de suppléments riches en calcium.

 

 

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour toute question ou remarque sur un produit ou une commande, contactez-nous directement au 01 43 73 05 25.

01 43 73 05 25