Skip to main content
rechercher
0
Acérola
AcérolathèqueActualités

A bas le plastique dans les compléments alimentaires

Par 14 novembre 2019janvier 10th, 2022Aucun commentaire

Athanor a décidé de passer au flacon en verre au détriment du flacon en plastique. Nous voulons limiter l’impact carbone et la pollution par les plastiques. Même si nous ne pouvons pas encore passer au 100% sans plastique, par exemple avec nos bouchons, nous avons décidé de passer au flacon en verre.

des motivations écologiques

Les raisons sont d’abord écologiques. 80% des poissons marins et fruits de mer que nous consommons sont pollués par des microparticules de plastiques. Nous retrouvons ces particules pratiquement sur toutes les plages de la planète. Aussi, en tant que fabriquant et distributeur, nous avons décidé d’éradiquer au maximum le plastique en passant au flacon en verre.

Une motivation qualitative

Mais le flacon en verre a aussi un autre intérêt. Il stabilise beaucoup mieux le produit qu’il contient. Il y a beaucoup moins d’évaporation du produit et beaucoup moins d’entrée d’oxygène dans le produit par le verre. Alors que le plastique, qui est relativement poreux, permet beaucoup plus l’entrée d’oxygène. C’est pourquoi les très bons vins sont conservés dans des bouteilles en verre, pour éviter l’oxydation. L’oxydation dénature le contenu du flacon, notamment les principes actifs des plantes qui s’oxydent. Même à l’abri de la lumière, l’oxydation peut dénaturer un bon nombre de principes actifs de plantes.

Le plastique réagit avec l’oxygène une fois que le flacon est ouvert. C’est le cas pour les eaux minérales en bouteille en plastique, dont le goût se modifie une fois que la bouteille est ouverte. En effet, des particules de plastiques sont communiquées au liquide, ce qui donne à l’eau une saveur de plastique. Et ces particules vont polluer notre corps. Or les plastiques peuvent être tantôt cancérigènes, perturbateurs endocriniens, hépatoxiques ou neurotoxiques.

Un choix professionnel à faire

Nous demandons aussi aux magasins et professionnels de ne plus vendre des compléments alimentaires dans des flacons en plastique. Nous devons participer tous ensemble à dépolluer la planète en proposant des flacons en verre. Débarrassons-nous rapidement des flacons en plastique. C’est vrai que le plastique est pratique. Cela ne se casse pas mais nous savons par expérience qu’avec les flacons en verre, nous pouvons avoir une casse seulement sur 100 ou 200 colis. Évidement si un magasin reçoit des produits cassés, on remplace les flacons concernés. Le risque pris est donc minime. En revanche, lorsqu’on utilise des flacons en plastique, le risque pour la santé de l’être humain et de la planète est important. Quand on est des professionnels de la santé naturelle ou du bio, le minimum éthique est de passer aux flacons en verre, parce qu’il n’est plus possible d’accepter autant de pollution par le plastique !

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour toute question ou remarque sur un produit ou une commande, contactez-nous directement au 01 43 73 05 25.

Contactez-nous