Extrait de bourgeons de Myrtille 30 ml

23,00 l’unité

Notre bourgeon de myrtillier est bio certifié. Flacon en verre de 30 ml. Produit en Belgique.

UGS : ACE00211

Ce label Union européenne bio certifie que ce produit est conforme à une agriculture biologique.

Description

L’extrait de bourgeons de myrtille, un bon régulateur glycémique

On connait ce concentré de bourgeons de myrtille comme un bon régulateur du métabolisme du glucose. Il a tendance à faire baiser la glycémie, si celle-ci est trop élevée. Il semblerait que ce produit agisse comme l’insuline.

Par ailleurs, il agit comme protecteur vasculaire et oculaire. Au niveau des yeux, il renforce la vision, mais il  protège aussi la microcirculation au niveau de la rétine. Ce produit est utile notamment si vous êtes souvent exposés à la lumière des écrans plats (ordinateurs, tablettes, téléphones portables, télévision, etc.).

Etant favorable à la circulation sanguine, c’est également un bon complément alimentaire protecteur veineux. Plus généralement, les extraits de bourgeons de myrtille renforcent la paroi vasculaire des veines et des artères.

Et enfin, on peut l’employer comme régulateur intestinal, surtout si le transit est trop relâché.

Voici une description botanique et  une vidéo de la chaine YouTube de la naturopathie sur le myrtillier :

Composition

Ingrédients : glycérine, alcool (25%), bourgeons totaux (5%).

Flacon de 30 ml. Produit en Belgique, agriculture UE.

Mode d’emploi des bourgeons de myrtille

Il faudra en prendre 5 à 10 gouttes de bourgeon de myrtille bio dans un peu d’eau, le matin à jeun. Vous ne pouvez pas prolonger la cure plus de trois mois d’affilée. Il semblerait que ce produit fasse perdre du poids excessivement, en cure trop longue.

Indications classiques

  • Permet de réduire le taux de glucose sanguin.
  • Facilite l’assimilation du glucose par les cellules de l’organisme.
  • Protecteur vasculaire, artériel et veineux.
  • Améliore la vision.
  • Permet de réguler le transit intestinal.

Précaution d’emploi

Hormis les risques liés à une cure trop prolongée, ce produit n’entraine pas d’effets indésirables.

Cependant, ce complément alimentaire ne remplacera pas un médicament, et ne dispensera pas d’un suivi médical.

Si vous avez un effet indésirable avec les bourgeons de myrtille, déclarez-le auprès du dispositif de Nutrivigilance sur la page internet suivante : https://www.nutrivigilance-anses.fr/nutri#!

Les synergies utiles

Pour mieux réguler la glycémie, vous pouvez utiliser les extraits de bourgeons de myrtille en synergie avec le guggul et avec le gurmar, deux plantes ayurvédiques très intéressantes.

  • Le guggul a un effet brûleur de graisse et de sucres très efficace.
  • Le gurmar est une plante qui limite l’absorption du glucose au niveau intestinal, et qui limite l’appétence pour le sucre. Ce sera très utile si vous avez des envies de sucre.

Rappelons aussi que le sucre évoque souvent des compensations de problématiques émotionnelles. On peut avoir des envies de sucre par manque affectif ou pour combler un vide.

  • Si vous êtes très émotif, vous pouvez alors prendre l’étoile de Bethléem.
  • Au cas où vous avez besoin d’un entourage et que vous comblez un manque à ce niveau par le sucre, prenez donc l’élixir de chicorée.
  • En cas d’amertume à adoucir par le sucre, prenez le saule.
  • Si vous consommez le sucre pour combler de l’ennui, prenez alors la folle avoine.

Pour la vision et la protection oculaire, nous recommandons d’associer les bourgeons de myrtille avec les bourgeons d’arbre de Judée, qui agissent sur la microcirculation rétinienne, et le Bacopa ou Brahmi, qui est un régénérant neurologique.

Question hygiène de vie

Vous optimiserez les effets des bourgeons de myrtille en adoptant une alimentation peu sucrée. Traquez la présence de sucre dans les plats cuisinés, vous verrez, cela vous surprendra. On en trouve même parfois dans certains saucissons !

Evitez aussi le raisin, le melon et la betterave rouge si vous avez tendance à l’hyperglycémie. En revanche, certains aliments sont utiles, à commencer par la myrtille, mais aussi les champignons, les salsifis, l’avoine, ou encore la noix.

Le saviez-vous ?

Le myrtillier est un sous arbrisseau très commun dans tout l’hémisphère Nord. Il est particulièrement fréquent dans les régions au sol acide, en moyenne montagne siliceuse par exemple, mais aussi dans les régions siliceuses pou sableuses comme la Bretagne.

Dans certaines régions, la récolte de la myrtille donne lieu à un commerce florissant. En Auvergne, il existe même des fêtes de la myrtille dans certains villages, ouvrant la période de la récolte.

Informations complémentaires

Marque

Axe de santé

,

Conditionnement

Flacon de 30 ml

Livraison

Livré en 48h en France métropolitaine.

DDM

Valide

Recommandé pour

Artères cœur, Immunité, Œil, Pancréas

Non recommandé pour

Gestion du poids