Promo !

Salsepareille 100 gélules racines

3,30 l’unité

La salsepareille que nous proposons en boite de 100 gélules est utile pour l’équilibre hormonal féminin et comme drainant cutané.

Rupture de stock

UGS : ACE00536

Description

La salsepareille, un grand draineur de la peau

La salsepareille (Smilax aspera) est une liane épineuse très commune dans le sud de la France, et dont la racine est utilisée comme excellent dépuratif de la peau. On l’emploie notamment en cas de peau intoxinée, lorsque la peau est grasse, eczémateuse, ou manifestant des allergies alimentaires cutanées.

C’est également une plante à action progestérone-like. A ce titre, vous pouvez l’utiliser pour rééquilibrer le cycle féminin, surtout chez les femmes qui souffrent de troubles hormonodépendants, liés à un excès ou une surexposition aux œstrogènes. Vous pouvez aussi la combiner avec la sauge à la ménopause.

Cette plante est également réputée pour drainer les articulations. Elle permet de chasser l’acide urique, ce qui favorise la mobilité articulaire et le confort dans le mouvement.

Riche en phytostérols, cette racine agirait aussi sur le taux de testostérone.

Vous pouvez découvrir cette liane, qui n’a rien à voir avec la salsepareille des Schtroumpfs, dans cette fiche botanique, mais aussi dans cette vidéo de la chaîne YouTube de la naturopathie :

Ingrédients et composition

Pour 6 gélules : poudre de salsepareille racines : 1410 mg, tunique (gélatine) : 450 mg.

Produit non biologique.

Mode d’emploi

Prendre deux gélules matin, midi et soir avant les repas, avec un peu d’eau. La cure peut être effectuée pendant un à trois mois de suite.

Indications classiques

  • Favorise l’équilibre hormonal féminin.
  • Draine la peau chargée de toxines.
  • Utile pour limiter les allergies cutanées.
  • Favorise la mobilité et le confort articulaire.

Précautions d’emploi

La salsepareille est un complément alimentaire, qui ne remplacera donc aucun médicament, et ne dispensera pas non plus d’un suivi médical.

A la longue, cette plante peut irriter l’estomac. Dans ce cas, interrompre le traitement.

Si vous avez un effet indésirable, déclarez-le auprès du dispositif de Nutrivigilance sur la page internet suivante : https://www.nutrivigilance-anses.fr/nutri#!

Les synergies possibles

La salsepareille peut entrer dans un ensemble de soins équilibrant le cycle hormonal féminin. Bien sûr, on adoptera les synergies selon les circonstances :

  • A la ménopause, prenez la salsepareille avec la sauge (comme indiqué ci-dessus) et avec l’huile d’onagre.
  • Pour renforcer le cycle et favoriser la fécondité, vous combinerez la salsepareille avec la maca et avec le wild yam. Une fois que vous êtes tombé enceinte, alors vous arrêtez le traitement.
  • Si vous avez un trouble hormonodépendant, prenez alors en complément l’extrait de bourgeons de framboisier ou de romarin.

Pour les articulations, vous combinerez la salsepareille avec un anti inflammatoire tel que le saule.

Enfin, au niveau cutané, il sera utile de combiner la salsepareille avec un drainant du foie, comme le genévrier. La pensée sauvage, qui agit sur le foie et la peau, peut être aussi un bon complément.

Au niveau hygiène de vie

Si vous utilisez la salsepareille pour l’équilibre hormonal en cas de troubles hormonodépendants, il vous faudra éviter les aliments œstrogène like, tels que la sauge, le soja, la bière, la réglisse, l’alfalfa, l’anis, le fenouil, le fenugrec. En revanche, vous pouvez utiliser la noix du Brésil, à raison de deux à trois noix au petit déjeuner.

Par ailleurs, filtrez votre eau de boisson. L’eau du robinet véhicule de nombreux perturbateurs endocriniens (résidus de pilules, de médicaments, de pesticides, dioxines, parabènes, etc.). Et consommez surtout une alimentation certifiée bio, sans résidus de pesticides.

Voici un article très complet sur les perturbateurs endocriniens.

Le saviez-vous ?

La salsepareille produit de jeunes pousses comestibles au printemps, qu’on peut manger cuites ou crues. Avec ses fleurs, il est possible de préparer une liqueur. De même avec ses racines. En Espagne, on en faisait une boisson appelée Zarzaparilla. Enfin, les fruits très mûrs ont pu servir en Sicile pour en faire des confitures.

C’est une liane qui pousse sur terrain calcaire dans le bassin méditerranéen. Elle rend souvent infranchissable les maquis très denses qu’elle peut constituer.

Informations complémentaires

Axe de santé

, ,

Conditionnement

Boite de 100 gélules

Livraison

Livré en 48h en France métropolitaine.

Marque

DDM

Dépassée, promo anti-gaspi

Recommandé pour

Ovaires, Peau, Seins, Utérus