Phytotriplex Thyroïde 150 ml

18,00 l’unité

Ce triplex est composé de : fucus, ail des ours, eau florale de sauge.

UGS : TR24

Ce label Union européenne bio certifie que ce produit est conforme à une agriculture biologique.

Description

Un Phytotriplex pour équilibrer la thyroïde

Ce Phytotriplex thyroïde comprend le fucus, l’ail des ours et l’eau florale de sauge. Le Phytotriplex thyroïde est un complément alimentaire qui permet l’équilibre de la thyroïde, notamment grâce à l’iode. Notamment, il favorise le bon fonctionnement hormonal de cette glande. Et le fucus est une algue marine riche en iode, oligoélément nécessaire à la fabrication de l’hormone thyroïdienne.

Par ailleurs, la sauge est reconnue, notamment dans la règlementation italienne, comme une plante tonique. Effectivement, c’est une plante qui active l’hypophyse, en stimulant notamment la production de TSH, ce qui ensuite stimule la thyroïde et donc la production d’hormones thyroïdiennes.

Quant à l’ail des ours, il contient des sénévols régulateurs de la thyroïde.

La liste européenne des plantes en attente d’allégation répertorie la sauge, connue pour stimuler l’hypophyse et la thyroïde.

Pour en savoir plus sur l’iode contenue dans le fucus, découvrez la vidéo ci-dessous, parue dans la chaine YouTube de la naturopathie :

Phytotriplex n°24 – Thyroïde : quelles sont les précautions d’utilisation ?

Le Phytotriplex thyroïde ne doit pas remplacer un traitement médical approprié ni une alimentation variée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants et ne pas dépasser la dose conseillée.

La liste des allégations nutritionnelles et de santé autorisées est fixée par le règlement CE n°1924/2006. Le règlement européen est disponible sur le lien http://eur-lex.europa.eu/legal.

Attention, la sauge est déconseillée aux femmes qui ont des troubles hormonodépendants.

Ingrédients & composition

Composition du Phytotriplex thyroïde : eau florale de sauge, extraits de fucus et d’ail des ours, eau minérale de Saint-Géron, Glycérine végétale, Extrait de vin*, acidifiant : acide malique.

Flacon de 150 ml. Un demi-bouchon contient 5 gr de plantes fraîches à parts égales. Certifié bio par Ecocert. Agriculture UE.

*L’extrait de vin ayant été bouilli, il ne reste plus d’alcool résiduel.

Posologie du Phytotriplex thyroïde

Dose d’entretien : une cuillère café ou 5 ml de triplex le matin à jeun.

Dose d’attaque : un demi à un bouchon de triplex dans la journée.

Ce concentré de plantes biologiques est à prendre pur ou dans un peu d’eau. Conserver au frais après ouverture.

Indications classiques

  • Utile en cas de carence en iode
  • Stimulant général du métabolisme
  • Activateur hormonal, et notamment de la thyroïde

Une synergie utile

Vous pouvez utiliser ce Phytotriplex thyroïde en synergie avec les extraits de bourgeons de romarin, qui sont utiles en stimulant l’hypophyse, ce qui stimule ensuite la thyroïde.

Vous pouvez également prendre de l’iode en solution, comme le propose le laboratoire Catalyons avec le complexe iode cuivre thyroïdyon. Cet iode est hautement biodisponible.

En terme de décodage biologique, la thyroïde correspond à la difficulté à pardonner, lorsque quelque chose nous reste en travers de la gorge comme l’on dit familièrement. Vous pourrez utiliser l’élixir de fleurs de Bach saule ou willow, pour éliminer ce sentiment négatif.

Du côté des aliments

Nous vous proposons bien évidemment de potentialiser le Phytotriplex thyroïde avec la consommation d’une alimentation adaptée.

Tout d’abord, évitez toute carence en protéines et en iode. Effectivement, l’hormone thyroïdienne est fabriquée par la glande thyroïde à partir d’un acide aminé, issu des protéines, et avec de l’iode. Vous éviterez notamment l’alimentation dissociée, propice aux carences protéiniques.

Ensuite, vous pouvez prendre certains aliments riches en iode, comme les algues marines, les fruits de mer, la betterave rouge et l’ananas. De plus, le romarin et la sauge, comme aromates, sont stimulants de la thyroïde.

Vous éviterez en revanche d’autres aliments anti thyroïdiens, comme les navets, le chou, les radis, le soja ou encore l’oignon.

Attention, l’infusion de verveine, à la longue, peut aussi être antithyroïdienne.

Informations complémentaires

Marque

Axe de santé

,

Conditionnement

Flacon de 150 ml

Livraison

Livré en 48h en France métropolitaine.

DDM

Valide

Non recommandé (médicaments)

Traitements hormonaux

Non recommandé pour

Femme enceinte

Recommandé pour

Hypothyroïdie