Phytotriplex Problèmes Féminins 150 ml

18,00 l’unité

Ce triplex est composé de : Alchémille, armoise, eau florale de romarin, pour l’équilibre hormonal. Flacon de 150 ml.

UGS : TR17

Ce label Union européenne bio certifie que ce produit est conforme à une agriculture biologique.

Description

Un Phytotriplex pour les problèmes hormonaux féminins

Le Phytotriplex problèmes féminins comprend l’Alchémille, l’armoise et l’eau florale de romarin. Ce complément alimentaire permet de limiter les bouffées de chaleur ou de réguler le cycle féminin. Il est également utile en cas d’anomalie des règles.

La liste européenne des plantes en attente d’allégation répertorie l’armoise, connue pour favoriser le confort prémenstruel. Découvrez d’autres compléments alimentaires utiles pour la ménopause.

Si vous voulez découvrir l’armoise vulgaire, ce sera dans cette fiche botanique. Vous pouvez aussi découvrir cette plante dans cette vidéo de la chaine YouTube de la naturopathie :

Faisons remarquer que le romarin est un puisant équilibrant hormonal car il active les sécrétions de l’hypophyse, et notamment la FSH et la LH, deux hormones hypophysaires. La première stimule les sécrétions ovariennes d’œstrogènes et la seconde active les sécrétions ovariennes de progestérone.

Par ailleurs, l’alchémille vulgaire est une plante à action progestérone like.

Phytotriplex Problèmes Féminins : quelles sont les précautions d’utilisation ?

Le Phytotriplex problèmes féminins ne doit pas remplacer un traitement médical approprié ni une alimentation variée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants et ne pas dépasser la dose conseillée. Les femmes enceintes ne doivent pas en prendre, car il est potentiellement abortif, à cause de l’armoise.

La liste des allégations nutritionnelles et de santé autorisées est fixée par le règlement CE n°1924/2006. Le règlement européen est disponible sur le lien http://eur-lex.europa.eu/legal.

Par ailleurs, il est nécessaire de conserver un suivi médical en cas de troubles gynécologiques.

Ingrédients & composition

Composition du Phytotriplex problèmes féminins : eau florale de romarin, extraits d’alchémille et d’armoise, eau minérale de Saint-Géron, Glycérine végétale, Extrait de vin*, acidifiant : acide malique.

Flacon de 150 ml. Un demi-bouchon contient 5 gr de plantes fraîches à parts égales. Certifié bio par Ecocert. Agriculture UE.

*L’extrait de vin ayant été bouilli, il ne reste plus d’alcool résiduel.

Posologie du Phytotriplex problèmes féminins

Dose d’entretien : une cuillère café ou 5 ml de triplex le matin à jeun.

Dose d’attaque : un demi à un bouchon de triplex dans la journée.

Le Phytotriplex problèmes féminins bio est à prendre pur ou dans un peu d’eau. Conserver au frais après ouverture.

Indications générales

  • Utile en cas de bouffées de chaleur, à la ménopause
  • Permet de réguler le cycle féminin
  • Utile en cas de douleurs prémenstruelles

Une synergie intéressante

Ce traitement naturel peut être associé à la ménopause à l’huile d’onagre, qui a des propriétés progestérone like et qui est utile comme facteur anti vieillissement.

Par ailleurs, vous pouvez prendre ce produit en alternance un mois sur deux avec l’extrait de bourgeons de romarin ou de framboisier, qui sont aussi des régulateurs du cycle féminin.

Notez que le zinc possède aussi une action sur l’hypophyse, et permet de réguler le fonctionnement hormonal des glandes sexuelles.

Par ailleurs, si vous avez des règles très abondantes, il faudra sans doute supplémenter en fer, car le risque, c’est une tendance à l’anémie en ce cas-là. L’idéal sera de prendre de la spiruline, qui comble les risques de carence induite en protéines et en fer. L’ortie peut être une alternative à la spiruline, un peu plus abordable pour les petits budgets.

Quelle alimentation prendre ?

Il existe peu d’aliments équilibrants du système hormonal féminin. Nous pouvons bien sûr citer le romarin, utilisé déjà dans le Phytotriplex problèmes féminins. Par ailleurs, vous pouvez consommer tous les jours deux à trois noix du Brésil, qui sembleraient posséder une action hormonale intéressante.

En revanche, si vous avez un trouble hormonodépendant, n’abusez pas des aliments suivants : le soja, le houblon (dans la bière), la sauge, l’alfalfa (luzerne germée), le fenugrec, la réglisse, le fenouil, l’anis, l’anis étoilé, qui sot des aliments œstrogéniques.

Informations complémentaires

Marque

Axe de santé

Conditionnement

Flacon de 150 ml

Livraison

Livré en 48h en France métropolitaine.

DDM

Valide

Non recommandé (médicaments)

Traitements hormonaux

Non recommandé pour

Femme enceinte, Ovaires, Seins, Utérus

Recommandé pour

Ménopause