Skip to main content
rechercher
0
Acérola
Acérolathèque

Les huiles essentielles classiques en naturopathie

Par 17 décembre 2021novembre 26th, 2022Aucun commentaire

Les huiles essentielles connaissent un grand succès de nos jours, du fait de leur simplicité d’utilisation, mais elles peuvent être très irritantes, et donc il s’agit de bien savoir les manier et surtout il est préférable de les employer par voie externe.

Les précautions indispensables à prendre avec l’usage des huiles essentielles

Attention cependant, on n’utilise pas les huiles essentielles chez les femmes enceintes ou chez les enfants de moins de six ans, sauf rares exceptions. Attention également à ne pas diffuser d’huile essentielles dans la chambre d’un enfant en bas âge.

Nous avons pu voir tellement de catastrophes avec les huiles essentielles, quand elles sont conseillées par des gens incompétents. Alors voici quelques petites choses à savoir :

  • On ne prend pas les huiles essentielles sur du pain, ou dans du miel ou sur un sucre, car ce sont des diluants très peu intéressants. De plus, certaines huiles essentielles sont très corrosives pour les muqueuses. Le meilleur diluant des huiles essentielles, c’est l’huile végétale. Vous pouvez combiner les propriétés des huiles essentielles avec les vertus des huiles végétales. Mais vous pouvez aussi en mettre quelques gouttes dans un flacon d’extrait de pépin de pamplemousse.
  • Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Donc il est inutile d’en mettre dans l’eau du bain. Dans certains cas, cela peut même être dangereux. Effectivement, l’huile essentielle forme un film sur l’eau du bain. Et lorsqu’on rentre dans l’eau, ce film quasiment pur d’huiles essentielles se dépose sur la peau. Si l’huile essentielle employée est corrosive, cela peut irriter la peau de manière très importante. Nous avons même connu une personne qui avait utilisé ainsi l’huile essentielle de thym à thymol. Il avait mis 30 gouttes dans l’eau du bain, et cela a suffi à causer de très graves irritations des testicules, impliquant une hospitalisation en urgence. Si vous voulez mettre des huiles essentielles dans l’eau du bain, mettez en quelques gouttes dans un gel neutre pour bain moussant. Ce gel favorisera la dispersion des principes aromatiques dans l’eau du bain.
  • On préfèrera l’usage des huiles essentielles par voie externe, bien que ce ne soit pas toujours sans risque. Les matières huileuses pénètrent à travers la peau, ce qui a un effet physiologique sur notre organisme.

Quoi qu’il en soit, adressez-vous à un professionnel pour avoir un conseil avisé. Vous pouvez nous contacter en cas de besoin.

 

Les classiques de l’aromathérapie

Voici quelques huiles essentielles faciles à employer par voie externe, avec leurs principaux effets sur la santé.

Le romarin à 1-8 cinéol

Cette huile essentielle de romarin (Rosmarinus officinalis) est très utile comme stimulant du foie. On peut l’utiliser diluée à raison de trois gouttes dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce. Puis on applique le mélange obtenu sur la zone du foie le soir au coucher.

La menthe poivrée

Voici une huile essentielle très favorable à l’estomac. Il suffit de diluer trois gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita) dans un peu d’huile de noyau d’abricot. Puis on l’applique sur la zone du plexus solaire pour stimuler le travail de l’estomac. En cas de maux de tête, on peut appliquer pure cette huile essentielle à raison d’une goutte sur chaque tempe, sans aller vers les yeux. L’effet froid que procure cette huile essentielle aide à calmer les inflammations et notamment les maux de tête. Attention, en cas de mal de tête persistant, consultez un médecin.

Le tea tree

Cette huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia) est un grand classique de la régulation immunitaire. On peut en respirer quelques gouttes à appliquer pure sous les narines. Cette huile essentielle n’est pas du tout corrosive et peut être utilisée pure en application locale. Elle favorise aussi la respiration.

L’eucalyptus globulus

On a ici un grand spécifique des voies respiratoires et ORL. Vous pouvez en mettre quelques gouttes dans de l’huile de noyau d’abricot et appliquer le mélange en friction sur la poitrine. Mais aussi en respirer dans un mouchoir ou assainir une pièce en la diffusant pendant une demi-heure dans un diffuseur d’arômes. Chez les enfants, on lui préférera l’eucalyptus radiata, qui est plus doux mais aussi efficace.

L’orange douce

Cette essence de zeste d’orange douce sera utile en application locale sur l’estomac pour décontracter la sphère digestive. C’est également une essence aux effets calmants, utile à diffuser dans la chambre à coucher chez les adultes ou les adolescents. Attention à ne pas l’appliquer avant d’aller au soleil, car cette huile est photo sensibilisante.

Le citron

Le zeste du citron produit une autre essence qui sera favorable à la digestion et surtout au confort du foie. Toute autant photo sensibilisante, cette essence sera diluée dans un peu d’huile d’amande douce avant de l’appliquer localement sur la zone du foie.

Le gingembre

Cette huile essentielle doit être diluée dans de l’huile de noyau d’abricot pour être utilisée. En effet, elle est irritante lorsqu’elle est pure. C’est un excellent soutien de la digestion et du tonus physique, mais elle est aussi intéressante pour le confort articulaire et musculaire. On la considère comme anti inflammatoire.

Le basilic

Voici une huile essentielle décontractante digestive remarquable, qu’on peut appliquer même pure sur le ventre, pour détendre en cas de spasmes digestifs. Elle s’avère utile en cas de spasmes digestifs, de ballonnement, de gaz, de fermentations digestives.

Enfin, sachez qu’il vaut mieux prendre de l’huile essentielle bio, car en non bio, la distillation des huiles essentielles concentre les pesticides, comme cela a été démontré avec le cas de la lavande fine, par exemple.

Vous pouvez découvrir ici toutes nos huiles essentielles

Vous pouvez en savoir plus sur les huiles essentielles dans la vidéo ci-dessous :

Et si vous souhaitez une consultation de naturopathie personnalisée, contactez nous sur notre site.

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour toute question ou remarque sur un produit ou une commande, contactez-nous directement au 01 43 73 05 25.

01 43 73 05 25