Skip to main content
rechercher
0
Acérola
Acérolathèque

Comment arrêter de fumer naturellement

Par 22 novembre 2022novembre 25th, 2022Aucun commentaire

Arrêter de fumer avec l’aide de la naturopathie ou le « MOI » sans tabac

 

En ce mois de novembre 2022, l’opération MOIS SANS TABAC nous invite à arrêter de fumer en 30 jours ! Si vous voulez tenter votre chance, certaines plantes et quelques conseils naturopathiques peuvent vous aider et vous soutenir pour sortir de la dépendance tabagique.

 Se préparer à arrêter de fumer

Contrairement à d’autres substances, il vaut mieux arrêter brutalement le tabac car même peu de cigarettes entretiennent la mémoire du corps. Il faut se préparer à arrêter psychologiquement au moins quinze jours avant de franchir le pas. Nous vous recommandons pour cela la fleur de Bach numéro 33, Walnut pour tourner la page.

En effet, cette fleur de Bach permet de se libérer des anciennes habitudes ou croyances et aide à passer un cap. Cela aide à la démarche de vouloir arrêter de fumer.

Elle aide également à être plus persévérant dans les démarches entreprises. C’est vraiment la fleur de la transition et elle peut être associée à la fleur de Bach numéro 10, Crab Apple pour un besoin de purification comme nous le verrons plus loin. Vous trouverez ces fleurs de Bach sans alcool sur notre site www.acerola-fr.com.

Vous pouvez aussi noter sur un carnet les économies réalisées pour vous motiver.

Autre astuce : vous pouvez tenir à la main un stylo ou une allumette au lieu de votre cigarette pour compenser le rituel du geste.

Des techniques douces comme la sophrologie, l’hypnose, la méditation et quelques exercices de respiration pourront également vous être d’un grand secours pour venir à bout de cette dépendance.

Pratiquez également une activité physique douce mais régulière pour compenser la frustration et l’énervement engendrés par l’arrêt du tabac. Le muscle est le contrepoids du nerf !

Enfin, il est essentiel de déconstruire en vous l’image positive qu’avait la cigarette quand vous commenciez à fumer. En la voyant comme très négative, vous vous en détacherez un peu plus facilement, ce qui est nécessaire pour arrêter de fumer.

Freiner l’envie et compenser le manque pour arrêter de fumer

Arrêter la nicotine provoque des symptômes de manque qui peuvent subsister pendant plusieurs mois, il est donc indispensable de freiner l’envie.

Pour cela, vous pouvez avoir recours à la phytothérapie et aux huiles essentielles.

Nous vous proposons 3 plantes que sont la rhodiola, la griffonia et le millepertuis qui vous aideront à affronter cette épreuve.

  • La rhodiola (en ampoules laboratoire Dietaroma ou en gélules laboratoire GPH) pour retrouver tonus et moral.

La rhodiola est une plante dite adaptogène c’est-à-dire qu’elle augmente la résistance de l’organisme face aux différents sortes de stress auxquels il peut être confronté : stress physique, psychologique que ce soit un stress aigu ou chronique. Pour cela, elle active et soutient les fonctions surrénaliennes.

  • La griffonia : elle permet de diminuer la fatigue et la baisse de moral qui sont très fréquents en cas de sevrage tabagique. La griffonia est une plante africaine qui agit sur les troubles de l’humeur engendré notamment par le sevrage tabagique. La recherche a mis en évidence son principe actif, un acide aminé nommé 5-HTP ou HYDROXY-TRYPTOPHANE.

Cet acide aminé est un précurseur naturel de la sérotonine. La sérotonine est un neurotransmetteur, sécrété par le cerveau, qui entre dans la régulation de l’humeur. La griffonia agit aujourd’hui de plus en plus en compléments des neuroleptiques de synthèse, dont les effets secondaires ne sont pas négligeables. Cela peut donc aider à arrêter de fumer.

Et le millepertuis alors ?

  • Le millepertuis : nous vous conseillons le complexe du laboratoire Oemine contenant de l’avoine, du millepertuis et du magnésium pour un effet relaxant. En effet, des études récentes ont montré que le millepertuis s’avérait efficace pour arrêter de fumer en augmentant la sérotonine.

Cela permet de lutter ainsi contre la dépression et l’anxiété que peut engendrer l’arrêt du tabac. Le millepertuis diminue par ailleurs les signes de sevrage de la nicotine. Le millepertuis doit être pris à distance de tout traitement médicamenteux et de la prise de contraceptifs oraux.

Des huiles essentielles utiles pour arrêter de fumer

Pour compenser le manque de nicotine et pour vous apaiser afin d’arrêter de fumer, vous pouvez également faire un massage avec un mélange d’huiles essentielles relaxantes comme la lavande et le petit grain bigarade.

Vous pouvez masser la face interne des poignets, le creux de la voûte plantaire ou encore le plexus solaire (zone de l’abdomen entre le sternum et le nombril).  On peut également se faire masser le long de la colonne vertébrale. En olfaction, nous vous conseillons l’huile essentielle d’orange douce ou de litsée citronnée qui par leurs vertus calmantes vous apporteront beaucoup de réconfort.

Gérer la dépendance pour arrêter de fumer

Le kudzu (en gélules du laboratoire GPH), plante d’origine asiatique et plante dite adaptogène est un véritable allié pour modérer l’effet de manque. Voilà donc un complément alimentaire très utile pour aider à arrêter de fumer.

Comment ça marche ?

Ce sont les isoflavones, notamment la puérarine, contenus dans les racines de kudzu qui auraient des effets anti-addictifs. Les isoflavones agissent sur les neurotransmetteurs. En effet, ces isoflavones ont une action apaisante et calmante sur le système nerveux central grâce à la libération de la sérotonine, l’hormone du bonheur.

Sachant que le fonctionnement des facteurs d’addiction, dont le tabac, est basé sur la production de la sérotonine, l’utilisation des extraits de kudzu est très intéressante dans le traitement des addictions.

De plus, il aurait été suggéré que le kudzu possède des effets anxiolytiques qui calmeraient notamment l’anxiété suite au sevrage ou à l’arrêt de substances addictives comme le tabac.

Nettoyer ses bronches et se purifier

Le sevrage peut parfois s’accompagner de toux voire de bronchites. En effet, dès que l’on arrête de fumer, les poumons libérés de l’invasion du goudron peuvent avoir tendance à expulser les matières de manière forte.

– Nous vous proposons le phytotriplex numéro 6 Clarté de la voix (laboratoire Athanor) qui grâce à l’action combinée de la ronce, du bouillon blanc et de l’eau florale de sapin permet d’assainir l’arbre respiratoire. Vous pouvez aussi utiliser le phytotriplex numéro 16 Poumon qui agit comme assainissant respiratoire et aide à retrouver ainsi des bronches plus saines.

-Par ailleurs, la spiruline, très concentrée en phycocyanine du laboratoire LT Labo, et riche en chlorophylle aide également l’organisme à se débarrasser des toxines et autres substances nocives engendrées par la cigarette.

-Vous pouvez également trouver sur notre site le phytotriplex numéro 8 Draineur du laboratoire Athanor. L’aneth, le coriandre et l’ail des ours agissent en synergie pour nettoyer l’organisme des métaux lourds et autres substances nocives contenus dans les cigarettes.

Adopter un régime alimentaire approprié et combler les carences en oligoéléments

Adoptez une alimentation équilibrée hypotoxique, dépourvue d’excitants, va être très utile pour arrêter de fumer.

Mettez en place un régime le plus végétarien possible avec l’apport de poissons gras, d’œufs et de miso (le miso aide à la désintoxication de la nicotine du tabac).

Limitez les viandes grasses et privilégiez les aliments antioxydants comme les fruits et légumes. Les meilleurs fruits antioxydants sont les framboises, les fraises, les myrtilles, les mûres, les groseilles et plus largement les fruits à teinte rouge comme également les grenades, les prunes, les canneberges etc…

Côté légumes, les crucifères comme (le brocoli, les choux), les poivrons, les bulbes (oignons, ail, échalote) s’avèrent être les meilleures sources d’une alimentation anti-radicalaire. Grignotez également au repas du matin quelques oléagineux (noix, noisettes, amandes) qui regorgent de molécules antioxydantes.

Consommez vers 17 h un verre de jus de fruits détox et riche en vitamine C, comme le citron ou le pamplemousse, par exemple. La vitamine C permet de contrer la nicotine, et donc d’aider à arrêter de fumer.

Apportez des micro nutriments car les carences des fumeurs sont nombreuses. Les oligo-éléments tels que le sélénium, le zinc et le manganèse/cuivre (laboratoire Catalyons) qui vont favoriser l’activation d’enzymes antioxydantes et stimuler la synthèse du glutathion.

Utilisez aussi des huiles bio de première pression à froid pour nourrir le cerveau mis à mal par le sevrage tabagique.

Bien sûr, pour arrêter de fumer, ces conseils sont complémentaires de ceux qui vous sont proposés par Tabac Info Service.

Alain Tardif

Alain Tardif est naturopathe depuis 1996, titulaire d’un doctorat (Ph. D) en médecine alternative et complémentaire de l’université de Moscou.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour toute question ou remarque sur un produit ou une commande, contactez-nous directement au 01 43 73 05 25.

01 43 73 05 25